Scoops
DONALD TRUMP CONVAINCU QU’ISRAËL NE CHERCHE PAS NÉCESSAIREMENT LA PAIX.
Donald Trump émet des doutes sur la volonté d’Israël à faire la paix avec les Palestiniens. Donald Trump émet des doutes sur la volonté d’Israël à faire la paix avec les Palestiniens.

Ce n’est pas aujourd’hui que les Israéliens et les Palestiniens feront la paix. Le président américain, Donald Trump en est persuadé. Accordant un entretien au quotidien « Israel Hayom », réputé proche de Benyamin Nétanyahou, Trump a affirmé, pour la première fois, qu’il n’était « pas sûr qu'Israël cherche nécessairement à faire la paix ». Cette vision, plutôt sceptique, du président américain s’applique également sur le côté palestinien. En effet, Trump a souligné que « À l'heure qu'il est, je dirais que les Palestiniens ne cherchent pas à faire la paix ».

Dans son interview, Trump s’est également penché sur la question des colonies. Dans ce sens, le responsable, connu pour ses positions en faveur d’Israël ne voit pas d’un bon œil ses opérations de colonisation. «Les colonies compliquent beaucoup et ont toujours beaucoup compliqué la recherche de la paix, donc je pense qu'Israël va devoir faire très attention avec la colonisation» a-t-il souligné.

Annonçant sa volonté de jouer le rôle d’arbitre dans cette affaire, le président américain avait failli déclencher une nouvelle Intifada après son annonce de vouloir déplacer l’ambassade américaine à Jérusalem. Ville qu’il a décidé d’annoncer comme capitale d’Israël. Trump s’est aussi attiré les foudres de palestiniens et de la communauté internationale quand de nouvelles fuites à la presse avaient annoncé sa volonté de donner corps au futur État palestinien sur seulement 38% de la Cisjordanie. Sa capitale, ajoutait la rumeur, serait implantée dans le faubourg d'Abou Dis et non à Jérusalem-Est, comme le veulent les Palestiniens et la quasi-totalité de la communauté internationale.

Date 13/02/2018