Scoops
SOMMET DE DAKAR POUR LA PAIX UNIVERSELLE : MACKY SALL DÉFEND L’AFRIQUE
Le président sénégalais Macky Sall et Mme Hak Ja Moon, présidente de la FPU. Le président sénégalais Macky Sall et Mme Hak Ja Moon, présidente de la FPU.

Plus de 1200 personnes venues de dizaines de pays ont participé à la cérémonie d’ouverture du sommet de Dakar pour la paix universelle.

C’est une première organisée en Afrique par la fédération pour la paix universelle(FPU). L’événement a été marqué par le discours de haute facture du président Macky Sall qui a été un plaidoyer pour la tolérance religieuse, l’ouverture démocratique et le respect de l’égale dignité des peuples et des Civilisations. Il a affirmé avec force que l’Afrique mérite d’être mieux représentée au Conseil de sécurité de l’ONU qui doit être réformée pour refléter les nouvelles réalités du 21ème siècle. Car on ne peut pas gouverner le monde en 2018 comme on le faisait en 1945. Les temps ont changé et le paysage politique avec.

Aux défenseurs de la paix universelle réunis à Dakar sous la bannière de la FPU présidée par Mme Hak Ja Moon, veuve du Révérend Moon, Macky Sall a donné en exemple le Sénégal où le président Leopold Sédar Senghor a été élu chef de l’Etat pendant 20 ans alors qu’il est de confession chrétienne et que les musulmans constituent 95% de la population. Cela n’a jamais posé le moindre problème où dans de nombreuses familles les membres sont des confessions différentes.

L’exemple sénégalais montre que l’Afrique est un continent où la diversité, sous toutes ses formes, la liberté et la paix peuvent s’épanouir. Les difficultés qui minent le continent sont liées à l’échange inégal qui défavorise les économies africaines.

L’« Afrique n’est pas pauvre » a-t-il martelé. Elle a les ressources pour se développer. Elle est le continent du futur qui commence aujourd’hui. Le discours du président Macky Sall a été chaleureusement applaudi par une salle conquise qui a baigné dans une ambiance de bonne humeur.

Il faut préciser qu’à cette occasion la FPU a décerné le Prix du Leadership et de la bonne gouvernance au président Macky Sall d’un montant de 50 millions de FCFA qu’il s’est empressé de donner au centre Talibou Dabo et au village SOS. Cet argent est bienvenu pour des centres qui soignent et accueillent les enfants victimes du sort.

Mme Moon a aussi prononcé un discours émouvant en faveur du continent africain pour lequel elle a consenti des investissements et des aides appréciables. La FPU qu'elle dirige est un mouvement reconnu par les Nations Unies avec un statut d’observateur au Conseil économique et social de l’organisation onusienne. Elle est totalement engagée dans la lutte pour la paix universelle avec des membres venant de tous les continents. Ceux qui cherchent à ternir l’image de la FPU se trompe d’époque et d’organisation.

Le succès du sommet de Dakar d’ores et déjà acté est une réponse cinglantes aux sceptiques. La FPU est pour la diversité, le respect de l’autre, la libre pratique des religions et la fraternité panhumaine. À Dakar deux prières dites par un homme d’église et un imam, tour à tour, ont ouvert la session.

Aujourd’hui ce sont les parlementaires qui vont se réunir pour mettre sur pied la section sénégalaise des parlementaires pour la paix. À cette occasion le président de l’Assemblée nationale du Sénégal, Moustapha Niasse s’adressera à l’assistance.

Il faut noter aussi la participation des chefs religieux et des chefs coutumiers, ainsi que celle des jeunes et des femmes leaders.

Le sommet sera clôturé par le président Macky Sall. Un document exclusif intitulé : « Déclaration de Dakar » sera élaboré par les participants et sera rendu public à cette occasion.

Date 19/01/2018