SÉNÉGAL/RÉPUBLIQUE DU CONGO
SÉNÉGAL/RÉPUBLIQUE DU CONGO

SÉNÉGAL/RÉPUBLIQUE DU CONGO (1)

La coopération parlementaire entre le Sénégal et le Congo-Brazzaville vient de franchir une nouvelle étape avec la visite effectuée ces trois derniers jours par le président de l’Assemblée nationale du Congo, Isidore Mvouba à Dakar à l’invitation de son homologue sénégalais.

La coopération parlementaire entre le Sénégal et le Congo-Brazzaville vient de franchir une nouvelle étape avec la visite effectuée ces trois derniers jours par le président de l’Assemblée nationale du Congo, Isidore Mvouba à Dakar à l’invitation de son homologue sénégalais.

Moustapha Niasse a déroulé le tapis rouge à son hôte en mettant l’accent, pendant leurs entretiens, sur les relations fraternelles entre les peuples congolais et sénégalais. Il a magnifié l’action des deux chefs d’Etat, DEenis Sassou Nguesso et Macky Sall qui ont renforcé l’axe Dakar-Brazza dans tous les domaines.

Ami personnel du président Sassou Ngesso, le président de l’Assemblée nationale du Sénégal n’a pas tari d’éloges sur le leadership incarné par le président Sassou Nguesso en Afrique et notamment en République Centraficaine et en Libye. Les efforts diplomatiques et politiques du président Sassou sont entrain de payer et ont fini par l’imposer comme un grand panafricaniste dont les médiations sont sollicitées partout sur le continent. Ses démarches sont toujours en synergie avec celles initiées par Macky Sall qui est un homme de dialogue et de paix comme lui.

Avec de tels leaders, la coopération bilatérale ne peut qu’être sur de bons rails. C’est dans ce sillon tracé par les deux chefs d’Etat que les deux présidents des deux Assemblées nationales ont décidé de semer la bonne graine. La visite du président Mvouba à été un moment important de célébration de l’amitié sénégalo-congolaise.

Elle ouvre la voie à un partenariat fécond au bénéfice des députés des deux pays qui vont échanger des expériences et engager ensemble de nouvelles initiatives, notamment dans le cadre de l’association des parlementaires francophones. La coopération dans ce domaine est un immense champ de possibilités dans de nombreux secteurs.

Le Congo-Brazzaville et le Sénégal ont abrité les deux capitales des deux entités coloniales françaises que furent l’Afrique équatoriale française et l’Afrique occidentale française. Ce parcours historique a laissé des traces à explorer dans le contexte, par exemple du tourisme et des recherches historiques. Les archives des deux Parlements sont des mines de données précieuses à exploiter par les étudiants, les chercheurs etc...

Les parlementaires sont des vecteurs pour dynamiser la coopération sud-sud en général et en Afrique en particulier. Ils sont en relation directe avec les populations qu’ils représentent et dont ils ont le devoir de satisfaire les besoins ou plutôt d’agir pour qu’ils (les besoins) le soient. Ils travaillent en synergie avec les Exécutifs et particulièrement lorsqu’ils sont membres de la majorité. Ce qui est le cas des présidents Moustapha Niasse et Isidore Mvouba qui dirigent les parlements sénégalais et congolais avec la confiance des chefs d’Etat de leur pays respectif.

En démocratie les différents pouvoirs sont nécessairement en synergie pour permettre au système de marcher de manière optimale. Les chefs d’Etat sont la clé de voûte des institutions républicaines et assurent un leadership global accepté et reconnu comme tel. En ce qui concerne les présidents Sassou Nguesso et Macky Sall, ils font l’unanimité en Afrique où tous leurs pairs leur vouent un respect absolu.

Parce qu’ils ont démontré par leurs actes leur panafricanisme et leur engagement sans faille au service de la paix continentale et mondiale. L’axe Brazza-Dakar ouvre des perspectives exceptionnelles pour les deux Etats et, leurs parlementaires.

Moustapha Niasse et Isidore Mvouba l’ont démontré en célébrant l’amitié sénégalo-congolaise au cours d’une visite qui fera date.

Date 25/11/2017